Les Résidences de l'Isle : samj.blog

Les Résidences de l'Isle : samj.blog

XIHIKO theatre le palace

Une jeune jument se promène sur le mont Xihiko. Celui-ci est peuplé de présences étranges. Seront-elles malfaisantes, bienveillantes? Le secret du mont Xihiko, secret auquel seuls les jeunes garçons peuvent être initiés, sera-t-il révélé? La chorégraphie déclinant à l’envie le thème de la marche via le système des sauts, sera surlignée par un travail d’ombres. Le violoniste Arkaitz Miner et le percussionniste Jokin Irungaray accompagnent tout au long de la pièce les trois interprètes danseurs qui eux-mêmes utilisent leur voix pour chanter ainsi que certains instruments de musique. Xihiko mendia ou le mont Chico est un sommet né dans l’imaginaire collectif des danseurs pyrénéens. Il est le mot dérivé de Mutxiko, le jeune homme non marié en langue basque. D’autres diront qu’il est dérivé du mot musika ou musique… Bref c’est un saut bien connu puisqu’ encore « vivace » et dansé en Pays Basque mais aussi dans les Pyrénées sous le nom de Mutxiko en langue basque ou Mochico en langue occitane.

 

IMG_4647.JPG

 

 

 

image_large.jpg
IMG_4645.JPG



19/01/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 52 autres membres